Aller au contenu principal

Sylvain Riejou

Assistant chorégraphique et danseur dans la Visite dansée au Parc Jean-Jacques Rousseau et Pied de nez
Après l’obtention de son diplôme d’État de psychomotricien en 2004, Sylvain Riéjou décide de devenir danseur. Il rejoint alors la compagnie COLINE à Istres puis la formation EXTENSION du Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse.

Depuis 2007, il est interprète pour des chorégraphes (Olivia Grandville, Tatiana Julien, Nathalie Pernette, Aurélie Gandit…), des metteurs en scène (Roméo Castellucci, Robert Carsen) et des artistes plasticiens (Clédat et Petitpierre).

En parallèle de son métier d’interprète, il se forme au montage vidéo en autodidacte et réalise des vidéos danse. En 2012, il intègre le cursus Transforme, dirigé par Myriam Gourfink, à l’abbaye de Royaumont. En 2015, il signe la chorégraphie de la pièce UBU, mise en scène par Olivier Martin Salvant au festival d’Avignon. Entre 2013 et 2016, il est en résidence de recherche au Théâtre de L’L à Bruxelles.

En 2017, il crée son premier solo : Mieux vaut partir d’un cliché que d’y arriver et en 2018 il structure l’association CLICHÉ afin de développer ses projets. En 2020, il crée un deuxième solo : Je rentre dans le droit chemin (qui comme tu le sais n’existe pas et qui par ailleurs n’est pas droit). Il travaille actuellement à la création d’un nouveau projet Je badine avec l’amour (parce que tous les hommes sont si imparfaits et si affreux) pour lequel il convoque pour la première fois deux autres interprètes au plateau.

Depuis 2018, il est soutenu par Danse Dense (Pantin) et en 2020, il devient artiste associé au Triangle – cité de la danse de Rennes.